Krypto-Einführung ist eine der wenigen Möglichkeiten für Unternehmen

Krypto-Einführung ist eine der wenigen Möglichkeiten für Unternehmen, „pandemiefest“ zu sein – Binance US CE

Catherine Coley, CEO von Binance US, hat gesagt, dass Unternehmen eine Kryptoadoption in Betracht ziehen müssen, wenn sie inmitten der andauernden Pandemie weiterhin Gewinne erwirtschaften wollen.

Bei einer Podcast-Sitzung mit Bloomberg, die von Joe Weisenthal und Tracy Alloway moderiert wurde, stellte Coley fest, dass die Krypto-Einführung den Nutzern mehr Anwendungsfälle bei Bitcoin Revolution verspricht, als in den Medien angegeben werden.

Sie sagte, dass Investoren und Geschäftsunternehmen Operationsbasen einrichten könnten, die Krypto für Zahlungen akzeptieren und es für tägliche Transaktionen anstelle von Bargeld verwenden könnten.

sagte Coley:

Wenn Sie hoffen, in den kommenden Jahren Eigentümer eines Unternehmens zu werden, und Sie die Aussicht auf digitale Assets nicht in Betracht gezogen haben, ist das ein sehr falscher Ansatz.

Die Einführung von Krypto wäre ein guter Schritt für Unternehmen in dieser Pandemie, sagt Catherine Coley

Darüber hinaus wies Coley darauf hin, dass angesichts ihrer Widerstandsfähigkeit gegen die Pandemie die Einführung von Kryptographie ein guter Schachzug für Geschäftsleute sei. Sie sagte auch, dass Investitionen und Unternehmen Krypto einführen sollten, da es dem Durchschnittsverstand die Krypto-Währung besser verständlich gemacht hat und gleichzeitig Zugang zu Fachleuten in Finanzkreisen bietet.

Insbesondere wurde Krypto jetzt benutzt, um ein größeres Publikum außerhalb der Finanzwelt anzusprechen. Krypto hat so viele Vorteile, die von Anfang an ignoriert wurden und die man bis jetzt verpasst hat.

Neue US-Krypto-Verordnung soll ab 2021 in Kraft treten

Catherine Coley hat ihr Amt wieder aufgenommen und ist seit 2019 als CEO von Binance US tätig. Etwa im vergangenen Monat gab das Unternehmen seinen Interessenten bekannt, dass es die Hindernisse der Vorschriften beseitigt habe.

Mit diesem Schritt wurde eine neue Operationsbasis in Alabama, Georgia und Florida eröffnet. Mit den neuen Vorschriften, die vor kurzem veröffentlicht wurden, können Krypto-Börsen bei Bitcoin Revolution ihre Türen für Krypto-Enthusiasten in den Vereinigten Staaten öffnen und so die Akzeptanz von Krypto fördern. Insbesondere würden die neuen Bestimmungen ab dem ersten Monat 2021 in Kraft treten.

Il existe maintenant 10000 guichets automatiques Bitcoin dans le monde

Les installations mondiales ont bondi de 167% d’une année sur l’autre, signe d’une tendance plus large vers de nouvelles formes d’interaction financière.

Les guichets automatiques Bitcoin ont atteint 10000 installations dans le monde.

Le nombre a bondi de 167% d’une année sur l’autre.

La plupart des machines se trouvent en Amérique du Nord, au Canada et au Royaume-Uni

Les installations mondiales de guichets automatiques Bitcoin Era atteignent 10000 aujourd’hui, sept ans après le lancement de la première machine. Leur nombre a augmenté en moyenne de 167% en glissement annuel , selon les données de la société norvégienne de services financiers AksjeBloggen.

En fait, 2020 a dépassé de loin les années précédentes. Au cours des neuf premiers mois, le nombre de guichets automatiques a augmenté de 3 885, soit une augmentation de 67% par rapport à 2019.

C’est une indication de l’effet du COVID-19 sur l’industrie – car il inaugure une tendance plus large à l’utilisation de formes d’interaction financière plus innovantes – et de la mauvaise santé du secteur de la crypto-monnaie.

Les guichets automatiques s’avèrent être l’un des moyens les plus pratiques et les plus rapides de transférer de l’argent physique vers Bitcoin ou d’autres crypto-monnaies, a déclaré Daniel Polotsky, PDG et co-fondateur de CoinFlip , un des principaux opérateurs de guichets automatiques Bitcoin aux États-Unis.

„Bitcoin est un concept très compliqué et nous l’avons emballé, et vous avez facilité l’accès au guichet automatique, l’utilisation de l’argent liquide et vous obtenez du Bitcoin tout de suite – avant même de retourner à votre voiture“, a-t-il déclaré à Decrypt .

CoinFlip dispose d’un réseau en croissance rapide de plus de 900 guichets automatiques dans 45 États. Il installe 30 à 50 nouveaux guichets automatiques par jour et est en train de s’étendre au Canada, a déclaré Polotsky.

Bien que l’utilisation d’un échange de crypto-monnaie puisse nécessiter un compte bancaire, seul un téléphone mobile est nécessaire pour transférer ou convertir de petites sommes (moins de 900 $) via un guichet automatique, a-t-il ajouté. Le processus ne prend que cinq minutes. (Mais les règles varient en fonction de l’opérateur et du pays.)

La réglementation ATM évolue rapidement

Le premier guichet automatique Bitcoin au monde a ouvert ses portes en 2013 , dans la capitale du Canada, Vancouver. Mais ce sont les États-Unis qui sont le leader incontesté en matière d’installations. Les guichets automatiques Bitcoin américains ont atteint 7 567 en septembre – un bond de 127% en un an, selon AksjeBloggen.

Bitcoin ATMs by country

Le Canada est classé comme le deuxième marché en importance au monde, avec 869 guichets automatiques Bitcoin en septembre.

Mais les guichets automatiques sont également populaires dans les pays aux marchés financiers volatils et sont désormais présents dans plus de 70 pays.

Chainalysis signe un contrat d’abonnement d’un an aux données avec l’armée de l’air

Le gouvernement américain a continué à intégrer la blockchain et les crypto-monnaies dans ses services. Bien que le gouvernement n’ait pas encore approuvé de lois majeures sur la réglementation de la cryptographie, plusieurs agences ont continué à demander l’aide de l’industrie pour renforcer leurs services. La dernière agence est l’Air Force, qui a récemment signé un accord d’abonnement aux données avec la société d’analyse blockchain Chainalysis. Selon un projet publié , l’accord, signé en mai, dure un an et vaut environ 799 000 $.

Prévenir d’éventuels crimes liés à la cryptographie

Le contrat entre les deux parties ne contient pratiquement aucune information sur ce qu’il implique. Cependant, un onglet de description fait référence à un «abonnement aux données de crypto-monnaie». Cela pourrait impliquer que l’armée de l’air utilisera les outils d’analyse de la chaîne de blocs de Chainalysis pour mener des travaux non cryptographiques.

L’accord pourrait être spécifiquement entre Chainalysis et le Bureau des enquêtes spéciales de l’armée de l’air. Le Bureau traite les abus, la fraude et d’autres crimes au nom de l’armée de l’air. Cela garantit également que tous les contrats dans lesquels l’armée de l’air est impliquée n’incluent aucune fraude. Ainsi, Bitcoin Code pourrait aider le Bureau à enquêter sur les crimes – qui peuvent ou non nécessairement être liés à l’industrie de la cryptographie.

Étant donné que la criminalité liée à la crypto-monnaie est en augmentation, l’armée de l’air pourrait simplement jouer son rôle pour les tenir à distance. Si tel est le cas, Chainalysis est l’une des meilleures agences pour vous aider.

Ce n’est pas la première fois que Chainalysis fera affaire avec l’armée de l’air. En juin 2018, la société a signé un contrat pour aider à suivre les transactions Bitcoin. Le contrat, d’une valeur d’environ 110 000 $, a expiré en juin 2019. Un troisième contrat existe également. Cependant, comme celui-ci récent, il est vague sur les détails.

La poussée de la blockchain du gouvernement

Jusqu’à présent, Chainalysis est devenue un chouchou du gouvernement américain. Outre l’armée de l’air, elle a également signé des accords avec la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), l’Immigration and Customs Enforcement (ICE), le Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN), etc.

L’accord entre les deux parties décrit ce qui est devenu plus une relation cordiale entre le gouvernement américain et l’espace blockchain. En juillet, la Securities and Exchange Commission (SEC) a délivré une licence exclusive à la société d’analyse californienne CipherTrace pour l’aider à suivre les activités sur la chaîne Binance. Dans un mémo , le chien de garde financier a expliqué qu’il avait trouvé que CipherTrace était la seule entreprise à pouvoir enquêter sur les activités de la chaîne Binance – qui abrite le Binance Coin (BNB) et DEX, un échange décentralisé que la société possède également.

La SEC a ajouté que même si elle avait trouvé de la chance en contrôlant les mouvements d’actifs sur les blockchains publiques, les privées ont été un peu plus insaisissables. Binance est la première plate-forme d’échange cryptographique au monde, avec des milliards de dollars qui y circulent quotidiennement. La SEC espère que CipherTrace contribuera à clarifier la nature réglementaire des activités de sa chaîne.